Bac Pro HR Restauration Hôtellerie

2nde Famille des métiers de la restauration et de l’hôtellerie MRH

 

Les menus de la section hôtelière

Formation initiale en 3 ans ou en apprentissage ou en 2 ans après un CAP.

Le bac professiohr3nnel Restauration Hôtellerie  se prépare en trois ans après la classe de troisième.

La seconde est une année basée sur l’apprentissage des 2 spécialités : service et cuisine. Vous travaillerez et évoluerez dans ces deux pôles importants et complémentaires. A la fin de cette année, vous choisirez une des deux spécialités : le service ou la cuisine. La première et la terminale se font dans la spécialité choisie.
Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer le bac pro en 2 ans sous certaines conditions.
Possibilité de suivre la formation en apprentissage en mixité de public avec les élèves sous statut scolaire (changement de statut uniquement, 20 semaines en centre et 32 semaines en entreprise /an, de préférence à partir de la classe de première afin d’avoir fait le choix de la spécialité).

La formation se compose de matières générales (mathématiques, 2 langues vivantes, Français, histoire-géographie, EPS, arts appliqués) mais aussi de matières professionnelles et spécifiques aux diplômes (appelées unités professionnelles) : organisation et production culinaire, ou service et commercialisation, gestion et sciences appliquées à la restauration. La majeure partie des évaluations sont réalisées en Contrôle en Cours de Formation, en stage et au Lycée. L’assiduité et la régularité dans le travail sont donc un gage de réussite.

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Véritables composantes de la formation, ces périodes contribuent à développer les capacités d’autonomie et de responsabilité du futur professionnel. Durant ses trois années, vous effectuerez 22 semaines de stage en entreprise. Ces stages sont diversifiés afin que l’élève puisse découvrir plusieurs concepts (la restauration traditionnelle, la restauration familiale, la restauration gastronomique…) En seconde, les stages se feront en service et cuisine ; en première et terminale, vous travaillerez dans votre spécialité choisie.

Le bac professionnel service et commercialisation

Le diplômé bac professionnel service et commercialisation a appris à organiser son travail, gérer une équipe et intégrer un savoir-être et savoir-faire indispensable à la profession : organisation de la salle, service à l’assiette, connaissance des produits français et étrangers (vins, fromages, matières premières…)

La formation du Bac pro Service et commercialisation amène à débuter comme runner ou commis de salle dans des restaurants traditionnels, bistronomiques, gastronomiques mais aussi dans des professions annexes à la restauration : bar à vins, sommellerie, œnologie, et dans les formations hôtelières : femmes de chambre, réceptionniste.

Le bac professionnel a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une  mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Il est possible de se spécialiser en Mention Complémentaire et de se préparer à l’installation de son établissement en brevet professionnel, en Mention Complémentaire ou en brevet de maîtrise.
BTS Hôtellerie-restauration : service et commercialisation
BTS Hôtellerie-restauration option A mercatique et gestion hôtelière
BTS Hôtelierhr1
BTS Tourisme
MC Sommellerie
MC Barman
MC Traiteur en salle
MC Organisateur de réception
MC Chef de rang

Le bac professionnel cuisine

Le diplômé du bac professionnel cuisine a appris à organiser, maîtriser, cuisiner, dresser, entretenir, communiquer, animer, optimiser, contrôler, gérer les commandes, les relations avec les fournisseurs et les stocks de produits.

La formation du bac pro cuisine amène à débuter comme premier commis ou chef de partie dans les restaurants traditionnels et chef-gérant ou responsable de production en restauration collective.

Le bac professionnel a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Il est possible de se spécialiser en Mention Complémentaire et de se préparer à l’installation de son établissement en brevet professionnel ou brevet de maîtrise.

MC Cuisinier en desserts de restaurant
MC Art de la cuisine allégée
MC Employé traiteur
MC Chocolatier
MC Boulanger
MC Traiteur
BP Cuisinier
BTS Hôtellerie-restauration option A mercatique et gestion hôtelière
BTS Hôtellerie-restauration option B art culinaire, art de la table et du service

Le chef-d’œuvre

hr2Le chef-d’œuvre témoigne d’un savoir-être et savoir-faire.  Il permet d’acquérir de l’autonomie et des  responsabilités, d’apprendre aussi à manifester des compétences, collaborer et appréhender la complexité du monde professionnel. Il vise l’insertion professionnelle ou la poursuite d’études, ce bilan de  compétences pourra être valorisé dans un CV et sera un gage de confiance pour les professionnels.

Erasmus+

Tout au long des trois années, les cours de matières professionnelles feront intervenir l’anglais et l’espagnol. Ainsi, l’année de terminale, vous aurez la possibilité d’effectuer une période de stage (après sélection des candidatures) en Irlande ou Espagne.

L'apprentissage

L’élève est sous statut d’apprenti (contrat de travail avec les même droits et devoirs qu’un salarié) il a un maître d’apprentissage en entreprise, il reste dans le groupe classe d’origine lorsqu’il est au CFA. L’apprenti suit les mêmes cours et passe les mêmes épreuves que les élèves sous statut scolaire. Il effectue 20 semaines de 35h en centre et 32 semaines en entreprise. L’apprenti doit
s’impliquer activement dans sa formation, à se conformer aux horaires et à suivre avec assiduité l’enseignement dispensé au lycée et en entreprise.
Le diplôme restant le même, il doit participer aux épreuves liées à la formation : examen, tests, évaluations, contrôles en cours de formation y compris en entreprise.

Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.