Navigation Menu+

Archives 2012 – 2013

 

Archives Actualités

 

Conférence sur les stations spatiales orbitales

Dans le cadre du projet ISS qui consiste à établir un contact radio direct avec la station spatiale internationale au cours duquel des élèves poseront des questions en anglais à un astronaute, M.Jean Pierre Leclercq est venu au lycée Pré de Cordy le 16 avril 2013 faire une conférence sur les stations spatiales orbitales.

Jean Pierre Leclercq, passionné d’astronautique depuis son plus jeune âge a décrit à l’aide de commentaires et d’un diaporama très bien documenté l’historique des stations spatiales. En partant depuis l’ère de “Skylab” et de “Saliout”, pour terminer avec l’ISS, des élèves de plusieurs classes scientifiques ont suivi cette conférence avec beaucoup d’intérêt.

M.Leclercq a souvent utilisé de petits accessoires très simples (globe terrestre gonflable en plastique par exemple) pour de petites expériences très pédagogiques. Un petit débat avec les élèves était prévu en fin de conférence, mais, malheureusement, l’horaire n’a pas permis de le faire.
Nous remercions M.Leclercq pour cette conférence de grande qualité.


La troupe de théatre Emerald Isle Theatre Company au Lycée Pré de Cordy

Ce lundi 11 février, le Lycée Pré de Cordy a eu la chance d’accueillir la troupe de théâtre Emerald Isle Theatre Company (EITC) venue spécialement d’Irlande pour assurer plus d’une heure de spectacle en langue originale pour les élèves de premières générales.

‘Panic in Trinity College’, titre de la pièce, décrit les événements inattendus prenant place sur le célèbre campus de Dublin en pleine période d’examens.

Après une introduction époustouflante, les élèves ont pu découvrir des personnages rocambolesques – voire loufoques, ayant un attrait particulier pour la chanson ou la fête ! Tous les acteurs, d’origine britannique bien sûr, ont privilégie l’interaction avec le public, n’hésitant pas à se déplacer dans la salle pour interpeller quelques spectateurs ou bien dirigeant le public dans ses réactions.

De plus, six de nos élèves ont eu la chance d’accompagner la troupe sur scène après avoir répété leur rôle pendant une trentaine de minutes avec la troupe avant le spectacle. Une mise en scène enlevée, des personnages variés et attachants, un texte facile d’accès et des acteurs (professionnels ou non) captivants, ont permis à nos élèves de passer un très agréable moment durant la représentation. Merci EITC !


Les lycéens sarladais dans la peau de journalistes de cinéma

Chloé et François ont interviewé Arnaud Vialle, le directeur du Rex

14 élèves du lycée Pré-de-Cordy animent un blog sur la manifestation en partenariat avec « Sud Ouest ». Après trois journées, voici leur ressenti.

Un petit quart d’heure de retard, rien de grave. À force de courir partout et de finir les journées à minuit passé, il fallait bien s’attendre à ce que les 14 bloggeurs du lycée Pré-de-Cordy ne soient pas très frais jeudi matin. Comme chaque jour du Festival du film de Sarlat, la conférence de rédaction du blog, Blogbusters était fixée à 9 heures, dans une salle informatique juste à côté du CIO (Centre d’information et d’orientation) situé place de la Grande-Rigaudie.

C’est leur « QG », avec un tableau indiquant les rendez-vous de la journée, mais aussi du thé et des muffins de Sarah Huguet. C’est l’une des six enseignants encadrant ces apprentis journalistes qui font une pause dans leur programme de 1re ES ou L. « Il faudra rattraper les cours, ça m’a fait un peu hésiter avant d’accepter cette activité », précise Prescilla.

« On va être en retard… » Les membres de « la rédac’» travaillent à deux, trois voire quatre à chaque coin de la cité, en quête de stars, de projections de films, de reportages sur les ateliers dédiés aux 600 lycéens, mais aussi de sujets annexes, comme un éclairage sur les chauffeurs du festival ou la vision des Sarladais sur la manifestation.

Et puis il y a les photos. Iléa possède un bel appareil, « aime ça », et sait déjà quelle prise de vue elle choisira sur son prochain rendez-vous : les réactions des primaires à la sortie du film « Ernest et Célestine ».

Sa complice Pauline, qui veut devenir journaliste politique, s’attarde un peu trop à répondre à nos questions. Iléa regarde sa montre : « Bon, allez Pauline ! On y va, on va être en retard. » Cinq minutes plus tard, Prescilla et Imbert rentrent d’un reportage au Rex finalement remis à plus tard. Un contretemps que la demoiselle apprécie peu. On la sent un brin stressée. « Non, mais là, il faut qu’on finisse un article sur notre rencontre avec Philippe Lefait, le journaliste de France 2. » On ne dérange pas. « Parfois, ils ont des coups de speed comme ça », sourit Sarah Huguet. Mais pas de disputes pour le moment. « Pas encore, on travaille par affinités, ça aide », reconnaît Pauline.

À côté d’elle, Chloé et François écrivent une critique de « Max » vu la veille, avec le sulfureux Joey Starr qui n’a pas laissé la lycéenne indifférente. « J’ai l’impression qu’il est un peu prisonnier de son personnage. Parfois, il répondait de manière posée, calme et intelligente aux questions, mais si l’une d’entre elles ne lui plaisait pas, il pouvait se montrer méprisant, voire grossier. »

Source : journal Sud Ouest


Festival du film de Sarlat

Blog des lycéens pour Sud-Ouest:

Comme l’an passé une quinzaine de journalistes en herbe va couvrir le Festival, ses coulisses, ses bénévoles, ses artistes, ses conférences, ses réalisateurs… rien ne leur échappera.
Site : http://lyceeducinema.blogs.sudouest.fr/

Rencontre littéraire :

Rencontre de deux classes de seconde avec l’auteur argentin S. Amigorena


Programmation du Centre culturel

Spectacle d’octobre :
le 12 : Maurane (Chanson)
le 16 : Qui est cet inconnu dans mes bras ? (Théâtre /Marionnettes)
le 26 : Sophia Aram “Crise de foi” (Humour)
le 30 : Les maîtres de Shaolin (Monde)

Pour le pass culture lycée (spectacle à 8€)
Premier spectacle le 23 novembre : Les lois de la gravité (Théâtre)


Jean-Paul Tribout, le théâtre et les lycéens

Le comédien et metteur en scène a partagé sa passion avec des élèves de Pré-de-Cordy
Jean-Paul Tribout a vite captivé l’attention des élèves mercredi matin.

C’était la plus belle leçon d’humilité qui soit. Même Jean-Paul Tribout, à l’heure de répondre aux élèves de 2nde 1 du lycée Pré-de-Cordy de Sarlat, mercredi matin, a été pris d’un léger vertige : « J’espère que mes réponses seront bonnes. J’aurais été plus à l’aise si je récitais un texte de Molière. Au moins, là, j’aurais été sûr de la qualité du texte… » Car, pendant deux heures, le comédien et metteur en scène ne jouait pas. Il a parlé de lui, de sa vie dédiée au théâtre, du plaisir plus que du travail, du plaisir plus que de l’argent, du plaisir plus que du désir de notoriété ou d’ambition. « Il ne faut pas faire ce métier pour être riche, c’est sûr. Auquel cas je vous conseille davantage l’immobilier… Il ne s’agit que de plaisir. Et même quand on doit apprendre un texte, c’est comme un musicien qui apprend à jouer d’un instrument, ça prépare au plaisir d’après, donc c’est bon.»

L’itinéraire des larmes
Cette rencontre a été provoquée par le professeur de français Christine D’Aloise, quitte à sacrifier quelques heures de son programme. « Jean-Paul Tribout a vite été emballé et on a prévu d’autres séances de ce type d’ici la fin de l’année scolaire », commente-t-elle. Dans sa classe, seuls quatre ou cinq élèves sont membres du club théâtre animé par Betty Martin, dont Léa et Marion qui buvaient les mots de Jean-Paul Tribout. « Je ne le connaissais pas, dit Marion, mais il est passionnant à écouter. Souvent, ce genre de rencontre organisée peut être casse-pieds, mais là, pas du tout. »

Léa se lève pour poser une question : « Est-ce que vous vous servez parfois de votre expérience de vie, de vos sentiments pour interpréter vos personnages ? » L’invité sourit. « Ah, c’est pointu ça. » Plus pudique qu’il ne le laisse croire, il envoie Diderot répondre pour lui. « Diderot distingue deux types de comédiens : le comédien d’instinct et le comédien de raisonnement. Les larmes du comédien d’instinct montent du cœur et celles du comédien de raisonnement descendent du cerveau. »

Un accès facilité
10 h 15, plus que 45 minutes. À force de parler théâtre et d’inciter les adolescents à franchir le pas, Jean-Paul Tribout passe à l’action. Un volontaire ? Allez, un volontaire ? Sous la pression collective, Lucas cède. Une scène sans paroles : un homme monte sur une colline, voit un fruit, le goûte et entend un bruit lui indiquant de rentrer chez lui. L’apprenti s’y colle. Le prof utilise la matière, donne les bons points ou corrige. « On va faire des ateliers théâtre avec lui durant l’année, sourit Léa. C’est une chance. »

Elle pourra aussi bénéficier d’un tarif préférentiel pour aller voir des pièces cette saison au centre culturel et lors du festival des Jeux du théâtre l’été prochain. « Qui est déjà venu au festival d’ailleurs ? », demande Jean-Paul Tribout, programmateur de la manifestation. Aucun doigt ne se lève. Il a vraiment bien fait de venir.

Thierry Dumas. Sud-Ouest du 05/10/2012


Conférence-débat sur le thème « L’argent et les jeunes »

La cité scolaire de Sarlat organise une conférence-débat sur le thème « L’argent et les jeunes » animée par une spécialiste de l’association Finances et Pédagogies. Cette conférence, propose une réflexion sur la consommation de nos jeunes aujourd’hui : argent de poche, marques, téléphone portable etc.… Comment et pourquoi  parler d’argent avec son enfant ? Comment préparer son autonomie financière ? Cette conférence, ouverte à tous les parents du Sarladais, aura lieu le jeudi 4 octobre 2012 à 18h30  au Lycée Pré de Cordy en salle polyvalente. Animée par Mme ESPAIGNET  de l’Association Finances et Pédagogies


Le lycée Pré de Cordy s’illustre à Bordeaux

L’équipe victorieuse : Reuben Hendy, Angeline Godefroy, Adrien Laval, Ilhou Bradu, Henri Cros et Bénédicte Vermillon

Vendredi 19 Avril, 34 élèves des sections STI2D et STMG du lycée Pré de Cordy se sont rendus à l’IUT GMT de Bordeaux III, pour tenter de se qualifier pour la finale nationale du challenge Course en Cours. Ce challenge (parrainé par Dassault et Renault) sur lequel ils travaillent depuis le début de l’année scolaire consiste à imaginer, concevoir sur ordinateur (et en 3D) et fabriquer une mini formule 1 à moteur entièrement électrique et paramétrable. Il leur faut aussi penser ce projet dans une démarche écologique et se pencher sur l’aspect marketting en recherchant des sponsors et en construisant un stand de présentation de l’équipe et de la voiture. Ils travaillent aussi en collaboration avec des élèves d’autres sections (Bac Pro TU), pour la réalisation des roues notamment, ainsi qu’avec des professionnels qui leur donnent de précieux conseils.Pour cela, ils sont encadrés par plusieurs enseignants, Mesdames Labarbarie et Huguet, Messieurs Maffre, Magne et Taris, qui veillent au bon respect du règlement et du cahier des charges très stricts.

En compétition avec plusieurs autres collèges et lycées, les quatre équipes engagées par le lycée Pré de Cordy ont fait un passage remarqué. Une des équipes, Speed 24, réalise les meilleurs temps en piste de la journée, et deux autres équipes, The Green Eco Hand et Team Bionicar, remportent les deux premières places du classement général des équipes en compétition ce jour. Au final, la Team Bionicar se qualifie pour la finale régionale du Mercredi 15 Mai, avec un tout petit point de plus que l’équipe The Green Eco Hand.

Bravo donc à tous les participants, et plus spécialement à la Team Bionicar pour leur qualification : Ilhou Bradu, Angeline Godefroy, Bénédicte Vermillon, Adrien Laval, Henri Cros et à leur chef d’équipe Reuben Hendy. Eux savent qu’il leur reste quelques jours pour améliorer leurs performances, pour espérer remporter la finale régionale et ainsi aller défendre les couleurs du lycée, de la Dordogne et de l’Aquitaine à Paris.

Le lycée et les élèves adressent leurs sincères remerciements à tous les sponsors (professionnels et particuliers) qui ont participé de près ou de loin à la réussite de ce projet.


Les élèves de CAP PROElec et BAC PRO ELEEC en visite chez Legrand à Limoges

Les classes de Seconde CAP  PROElec et Seconde BAC PRO ELEEC (Electricité) du lycée professionnel Pré de Cordy se sont  récemment rendues à Limoges pour visiter plusieurs sites de l’entreprise Legrand, un des leaders mondiaux en appareillage électrique.

Le matin fut consacré à la visite d’un des sites limougeauds de production de l’entreprise. Le site de Magre 3  produit pour le monde entier, à partir des matières premières brutes (billes de plastique et rouleaux d’acier) des éléments des gammes de produits Mosaïc et Céliane tels que grille métallique,  plaque plastique, borne de terre des prises de courant …

L’après midi, une visite de l’espace formation INNOVAL était proposée. Cet espace, réservé aux industriels est une vitrine de l’entreprise et présente à ce titre toute la gamme des produits Legrand ainsi que ses filières étrangères.

Les élèves ont ainsi pu constater qu’il n’y avait pas de normalisation internationale et que chaque pays avait ses propres habitudes concernant la commande d’éclairage par exemple.
En découvrant  la maison puis l’appartement Témoin « Domotique », les élèves ont pu mettre en œuvre dans des conditions réelles, les différentes  technologies utilisées (radio, courant porteur, bus, infra rouge) dans   la commande à distance et centralisée de produits électriques tels que volets roulants, appareils de chauffage, scénarios d’éclairage, prises de courant commandées, portier video …

Gageons que les élèves des  sections « électricité » du lycée professionnel sauront mettre à profit cette journée, en vue de leur future insertion dans la vie professionnelle.


Visite à la cité de l’espace à Toulouse

Jeudi 11 avril 2 classes du lycée Pré de Cordy, les 3ème prépa pro et les 1ère 8 ont visité la cité de l’espace à Toulouse. Ce voyage dont le thème est la « Découverte du milieu spatial », s’inscrit dans un projet pédagogique plus vaste : communiquer avec les astronautes de l’ISS, la Station Spatiale Internationale, en orbite à 400 kilomètres d’altitude. Cette communication s’établira courant 2014.
En attendant cette date, la visite de la cité de l’espace était l’occasion idéale pour les élèves impliqués dans ce projet, mais aussi pour ceux de 3ème découverte professionnelle, de se familiariser avec la conquête spatiale, les conditions de vie en station orbitale, les expériences menées par l’homme dans l’espace, etc…

 

Cette visite s’est articulée autour de 4 thèmes :

Hubble en cinéma IMAX
Il s’agit d’un film en 3D sur écran géant haut comme un immeuble de 6 étages. Un voyage époustouflant avec Hubble aux confins de l’univers. On y voit des pouponnières d’étoile, l’immensité des galaxies, on se promène dans les nuages stellaires, on traverse les trous noirs… On y découvre aussi toute l’ingéniosité de l’homme pour mettre en orbite ce satellite, le décollage de la navette américaine – les élèves en tremblent encore – l’entretien de Hubble en l’arrimant à Discovery. On s’échappe de la navette pour accompagner les astronautes dans l’espace et changer les pièces défectueuses du satellite… Un film que chacun aimerait voir et revoir !

Une visite découverte
La « Visite animée Découverte » conçue pour permettre aux élèves de développer une culture spatiale de base, en découvrant des notions générales liées à l’espace et à l’astronomie, les lois de la gravité…

Une visite animée de Mars
Cette visite a permis de découvrir les contenus de l’exposition temporaire “Explorez Mars” avec l’aide d’un animateur. Les élèves ont notamment pu assister aux expériences de la “Classe Mars”, et à une démonstration du rover “Curiosity”.

Une visite Quitter la terre
Au cours de cette visite très animée, les élèves ont découvert les différentes caractéristiques d’un vol spatial : les conditions d’un lancement, le rôle d’une fusée et les principes de la propulsion (avec quelques expériences simple mais démonstrative à partir d’un ballon et d’une fusée à eau. Très convaincant !!!).

Les élèves ont également pu visiter la station orbitale russe MIR, toucher et observer une véritable capsule habitée de type Soyouz, impressionnant de simplicité avec sa conception technologique des années 70, mais toujours « efficace et pas cher ». Aujourd’hui c’est encore le moyen le plus sûr et le moins onéreux pour envoyer des hommes ou des femmes dans l’espace vers ISS. Sur 120 vols habités aucun accident avec ce type de capsule !
Imaginez-vous à 3 personnes, couchés chacun dans une bassine de 1,20 mètre de long, les jambes repliées faute de place, dans un volume inférieur à 5 m³, tout cela en combinaison d’astronaute aussi encombrante qu’une tenue de ski au bord de la mer en plein mois d’août et qui nécessite 3 heures pour être enfilée, autant pour être enlevée… Rajouter à cela 48 heures de vol avant de regagner la Station Spatiale Internationale… C’est aussi cela la conquête spatiale, ça fait forcément réfléchir nos élèves, même les plus téméraires !


Silence on tourne…

Durant 2 séances de travaux pratiques courant mars l’atelier de menuiserie du lycée s’est transformé en studio ! Prises de son, caméras… les élèves de terminale CAP menuiserie ont participé au concours de l’INRS – Santé et sécurité au travail : De l’école au travail, à vos vidéos. Une occasion pour chacun d’exprimer ses talents (de l’écriture du scénario jusqu’à la composition musicale et bien entendu tous acteurs pour organiser la sécurité dans notre métier !)
Ce travail a pu se faire grâce notamment à Manon, Chloé et Arthaud 3 élèves de la section Mise à Niveau Cinéma Audiovisuel du lycée qui ont pris à cœur de nous accompagner dans cette aventure.
Vous pouvez à présent visiter le site de Dailymotion où les 120 clips réalisés par les lycées professionnels et centre d’apprentissage de toute la France ont été  déposés.

Voici les liens :
–    le site du concours : http://www.dailymotion.com/contest/INRS
–    Le lien vers le film des CAP menuiserie du lycée Pré de Cordy: http://www.dailymotion.com/contest/INRS/videos#video=xz564d


Concours du meilleur apprenti : Une médaille de bronze pour Simon Perrotin

Concours du meilleur apprenti : Une médaille de bronze pour Simon Perrotin, élève de terminale CAP menuiserie au lycée Pré de Cordy !

Chaque année les élèves des lycées professionnels ont la possibilité de participer au concours « un des meilleurs apprentis de France ». Ce concours destiné à tous les jeunes de moins de 21 ans engagé dans un cycle de formation de niveau V (CAP) est une occasion unique de se surpasser en se frottant aux difficultés techniques de son métier !
En Dordogne 93 candidats ont bataillé dans 16 spécialités différentes allant de la coiffure à la cuisine, en passant par l’électronique, la ferronnerie, etc… Trois élèves de la classe de CAP menuiserie du lycée Pré de Cordy de Sarlat ont participé au concours. Parmi eux seul Simon Perrotin est allé au bout des 200 heures de travail nécessaires pour achever l’ouvrage (photo ci-contre). Un soubassement de porte particulièrement complexe pour des jeunes qui débutent dans ce métier.

En région Aquitaine, 22 candidats étaient en compétition en menuiserie. Seuls 8 d’entre eux sont allés au bout de l’effort, dont 2 en Dordogne. Des chiffres qui illustrent bien la difficulté de cette réalisation. Simon Perrotin a été justement récompensé pour ses efforts puisque le jury départemental lui a délivré une médaille de bronze.


Olympiades de Sciences de l’Ingénieur 2013

 

Après avoir remporté le 1er Prix à la sélection académique qui s’est déroulée à Bordeaux le 25 avril 2013, nos 5 élèves de terminale S Sciences de l’Ingénieur ont pu participer à la finale Nationale sur le site d’ASTRIUM, aux Mureaux (78), ce mercredi 22 mai 2013.


Match de volley profs-élèves

Mardi 9 avril, les élèves de l’option volley et de l’Association sportive ont été invités à défier l’équipe constituée par les enseignants. Pour cette deuxième rencontre de l’année, 22 élèves et 9 professeurs se sont retrouvés au gymnase. Même s’ils n’ont pas encore réussi à remporter le match, les jeunes joueurs ont mis en évidence les progrès accomplis ces derniers mois. Motivés par l’enjeu, ils ont réalisé de belles phases de jeu et quelques exploits individuels.

Bravo et merci à tous pour ce bon moment.Rendez-vous est pris pour une prochaine confrontation, peut-être sur les terrains de beach-volley de la Canéda, aux beaux jours…


Défi interclasse “Nouveaux parcours pour apprendre avec le numérique dans et hors la classe”

Les élèves de première bac pro TU ont participé au défi interclasse :

A l’occasion la Biennale TICE organisée le 17 avril prochain, le CDDP de la Gironde invite toutes les classes de l’académie de Bordeaux à participer au Défi imaginé autour de la thématique retenue pour cette 6e édition : « Nouveaux parcours pour apprendre avec le numérique dans et hors la classe… ». Les classes participant au Défi sont invitées à publier en ligne une affiche relatant divers moments d’une activité réalisée avec le soutien des outils et réseaux numériques. L’enjeu est de mettre en valeur ce que le numérique a, au cours de l’activité, spécifiquement permis, facilité ou amplifié.

Un Défi mobilisateur et valorisant :
Pour les élèves des classes participantes, le Défi est l’occasion de collaborer à une publication multimédia, typique du Web 2.0, attractive et valorisante.

Voici le résultat de leur travail : http://coachtu.edu.glogster.com/1tu/


Sortie à la Foire exposition de Périgueux

Les élèves entrant au lycée professionnel en première année de BAC PRO commerce et la classe de terminale CAP employé de vente spécialisé se sont rendus à la foire exposition de Périgueux, le 11 septembre dernier.

Au programme, les apprentis vendeurs devaient entrer en contact avec les exposants pour effectuer un travail d’observation des stands et d’analyse de certains produits.

En fin d’après-midi, ils ont pu profiter de quelques attractions présentes sur le site.

Cette journée fut donc enrichissante et bien remplie.

 


 

Archives

317total visits,1visits today